jeudi 14 juillet 2016

Fin du SEM

Semaine chargée pour moi... Samedi dernier, j'étais présent au festival BD de La Baule-Escoublac (voir un précédent message sur ce blog), et demain, ce sera le meeting aérien de Vannes-Monterblanc (Morbihan), où je tiendrai un stand pour vendre Missions Kimono évidemment.
Et dans l'intervalle, mardi dernier, c'était la fin du SEM.
Qu'es aco ?
La fin du SEM, c'est la journée spéciale organisée sur la base aéronavale de Landivisiau pour dire "Adieu" au Super Etendard Modernisé (SEM). En effet, la Flottille n°17 était la dernière à mettre en oeuvre l'avion de chasse et de bombardement Super Etendard, qui volait depuis une quarantaine d'années, qui fut basé sur les Foch, Clemenceau et Charles de Gaulle, et qui a participé à nombre de conflits : Liban, guerres du Golfe, ex-Yougoslavie, Afghanistan... A partir de septembre, la 17F sera dotée de Rafale Marine, comme les Flottilles 11 (héroïne de la série Missions Kimono) et 12.

Mardi 12 juillet, donc, trois derniers SEM ont volé devant le personnel de la base et nombre d'anciens. En tant que scénariste et éditeur d'une BD mettant en scène ce type d'avion, du tome 1 au tome 12 inclus, j'étais également invité, grâce à la gentillesse des organisateurs, et ai pu vendre mes albums (trois personnes m'ont même acheté, chacune, la collection entière - 17 tomes en tout -, comme pour rattraper leur retard de lecture...).

Voici les trois SEM qui ont volé cet après-midi-là, vus une fois revenus au parking de la 17F, alors que les derniers fans et "spotters" prenaient quelques ultimes photos :

Et voici les trois avions, vus individuellement, seuls sur le parking redevenu calme et vidé de la foule. Le SEM n°41, peint dans son camouflage "deux tons" habituel :

Le SEM n°1, arborant la couleur des premiers SUé (diminutif des premiers Super Etendard) :

Et le SEM n°51, d'une couleur grise comme les jambes de train des appareils, avec la dérive bleu-blanc-rouge :

Les trois pilotes concernés ont été accueillis comme il se doit à l'issue de leur dernier vol :
(Toutes photos ci-dessus : Jean-Yves Brouard)
Quant à moi, j'ai pu m'asseoir pour la première fois à l'intérieur d'un cockpit de SEM, à bord d'un appareil exposé sous le hangar où se déroulèrent la fête et le cocktail. C'était le moment ou jamais... Je peux dire une chose : c'est très étroit et très resserré. Chapeau aux pilotes qui ont pu piloter et mener leurs missions, parfois pendant des heures d'affilée, dans un espace aussi restreint... :

Et pour la route, une dernière image de SEM dans la BD Missions Kimono (extraite de la planche 34 de l'album Kimono 11, Rescue Echo ; dessin de Francis Nicole) :

1 commentaire:

Pedro Miguel Urzainqui a dit…

Un bon jour, Jean Yves, depuis cette page voudrait saluer et me solidariser avec les familles des assassinés à Nice, avec les blessés et ses familles, et avec tous les Français par le mazazo reçu. J'anime, tous unis contre le terrorisme!