samedi 26 septembre 2015

Actualité chaude et Missions Kimono

Comme l'on sait, la Russie accroît en ce moment son aide à la Syrie et sa présence militaire dans ce pays en guerre au Proche-Orient. Voici par exemple un lien vers un article du quotidien Le Monde, en date du 24 septembre dernier :
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/24/le-syria-express-un-renforcement-militaire-russe-de-moins-en-moins-discret_4770223_4355770.html
Les médias ont révélé en particulier que des avions de combat se sont posés sur une base syrienne il y a quelques jours, et il est question que les installations portuaires à Lattaquié et Tartous soient également élargies pour recevoir davantage de navires russes.

Les lecteurs de Missions Kimono se doutaient que les Russes sont déjà sur place depuis longtemps. Dans le dernier album publié, le tome 16 sorti en mai dernier, il est question de conseillers russes, utilisant des avions et hélicoptères d'origine russe sur une base syrienne :
Et d'un bateau russe à Lattaquié (tout cela dans le cadre d'une opération secrète russe en Syrie) :
"Il n'y a pas de fumée sans feu", comme on dit...

Toujours le 24 septembre dernier : on vient d'apprendre (via le journal Le Monde déjà cité plus haut) que des avions Rafale français ont bombardé ce jour-là, pour la première fois en Syrie, les terroristes de Daech. Par exemple, voir ici le site du Huffington Post :
http://www.huffingtonpost.fr/2015/09/27/france-frappes-syrie-aviation-francaise_n_8202194.html
Et voici deux cases extraites du futur album Kimono 17 en rapport avec une campagne internationale de bombardements de camps terroristes (cases pas encore mises en couleur, et sachant que, à la fin du tome 16, commençait cette vaste opération de bombardements antiterroristes ; les avions sont là aussi des Rafale français) :

Ceci n'a rien à voir (quoique... voir plus bas), mais je profite de l'occasion pour en parler : le grand quotidien régional Ouest-France, dans un article daté encore du 24 septembre, a évoqué les avions Atlantique de l'Aéronautique navale française. Mais pour signaler des incidents graves provoqués par des gens au sol, près de la base de Lann-Bihoué. En effet, des inconscients "s'amusent" à éblouir les pilotes d'avions patrouilleurs Atlantique au décollage ou à l'atterrissage. Un procès vient d'avoir lieu :

Une pensée, donc, pour ces pilotes, avec des extraits du tome 11 de Missions Kimono, Rescue Echo, qui les met en scène :

A signaler que leurs activités couvrent divers types de missions, dont le sauvetage en mer par exemple, mais aussi la reconnaissance d'objectifs, et justement, pour relier cette évocation à l'actualité chaude, ce sont des Atlantique qui, en Syrie, participent à la désignation des objectifs aux Rafale français...

5 commentaires:

Pedro Miguel Urzainqui a dit…

Et l'actualité anticipe désormais Missions Kimono: avions français ont bombardé les positions de l'État Islamique, comme il arrive dans l'album 17
Cordialement

JYB a dit…

Exact, Pedro Miguel, c'est pourquoi je viens d'ajouter un paragraphe et une image pour illustrer cette nouvelle information.

Rob a dit…

Question peut-être idiote mais... les AASM représentées ici, ne sont-ce pas des versions à guidage laser ou IR (vu les "fenêtres" dans leur nez) au lieu de GPS ?

JYB a dit…

Je réponds avec retard, je n'avais pas vu ton commentaire...
Ces bombes sont bien des AASM, bombes française à guidage GPS et propulsées. Tu penses sans doute que ce sont des bombes LASER à cause du dôme du nez des bombes ? Mais on a aussi des AASM IR (infra rouge) : ce sont les mêmes que les AASM à guidage GPS (même fonction GPS initiale) et le guidage final est infra rouge.

Rob a dit…

C'est le commentaire en cartouche "deux autres Rafale porteurs d'AASM, des bombes guidées par GPS" qui m'étonne un peu. Cela suggère que c'est une version à guidage GPS uniquement qui est décrite. Or l'AASM INS/GPS n'a a priori pas de fenêtre comme dessiné.

Je me base sur le site de Sagem qui ilustre les trois versions de guidage de l'AASM : http://sagem.com/fr/aeronautique-et-espace/armements-et-missiles/aasm