mercredi 10 juillet 2019

Jean-Michel Charlier, 30 ans déjà...

Le très grand et regretté scénariste de bandes dessinées et de téléfilms, Jean-Michel Charlier, est décédé il y a exactement 30 ans, jour pour jour.
En voici un portrait, au festival de BD d'Angoulême en 1973 :
Photo : Gérard Guégan
Je rappelle qu'en ce moment, passe dans l'hebdomadaire spécialisé Le Marin une série d'articles que j'ai réalisée sur le feuilleton télé La Mer est grande, dont Jean-Michel Charlier fut le coscénariste ; le dernier article est programmé dans le numéro du 11 juillet 2019, soit 30 ans et 1 jour après la disparition du scénariste ; voici la première de la double-page hebdomadaire :
On note la référence aux 30 ans du décès du scénariste, en bas de la 3e colonne,
et je parle de JM Charlier dans un encadré sur la page de droite (non montrée ici).
A part cet article, je crois qu'hélas, les hommages au scénariste ne sont pas nombreux. Ses éditeurs semblent l'avoir oublié... Sur le Web, l'ami Afrânio Braga publie son hommage personnel, étalé de juin dernier à décembre prochain, à raison d'un chapitre par mois, sur son site (brésilien) consacré à une de ses principales séries BD, Blueberry. Est d'ailleurs mis en ligne ce matin même le deuxième chapitre :
https://blueberrybr.blogspot.com/2019/07/jean-michel-charlier-et-moi-jean-michel.html
avec un texte-témoignage exclusif de Gilles Ratier, journaliste BD, grand spécialiste de JM Charlier (sur lequel il a écrit un imposant ouvrage qui fait référence, aux éditions Le Castor Astral).
Je ne vais pas rappeler la longue et riche carrière de JM Charlier, étant donné que je l'ai déjà présentée plusieurs fois sur ce blog, par exemple ici :
http://jybaventures.blogspot.com/2014/10/il-y-90-ans-naissait-jean-michel.html
Et bien sûr dans le copieux site que je lui ai consacré : www.jmcharlier.com
Sans compter de nombreux articles que j'ai publiés ici et là, ainsi que de multiples interventions sur des forums et diverses pages Facebook. Aussi vais-je me contenter cette fois de montrer juste quelques images peu connues montrant JM Charlier, ou montrant divers travaux dont il est l'auteur ou le co-auteur.

Un documentaire sur une de ses plus célèbres séries BD, Buck Danny, mettant en scène des pilotes militaires américains, a filmé un (vrai) pilote de l'US Air force lisant un album et le commentant (la traduction en français des commentaires figure en bas des deux images) :
Ces images sont extraites de l'émission Les grands maîtres de la BD, réalisée par un proche ami de JMC, Georges Grod, pour la 1e chaîne en 1981. La BD que tient le pilote entre ses mains est dessinée par Victor Hubinon, le principal dessinateur de JM Charlier. L'album en question, Les Tigres volants à la rescousse, fait partie d'une trilogie que les fans considèrent comme l'une des meilleures histoires de la série Buck Danny dessinée par Victor Hubinon.

Jean-Michel Charlier était donc scénariste de feuilletons télévisés, comme Les Chevaliers du ciel, sa plus célèbre production télé, mais aussi, par exemple, Le fou du désert, qui raconte en quatre épisodes la vie et la mort mystérieuse de l'explorateur Conrad Kilian ; voici un extrait du générique de ce feuilleton introuvable de nos jours, y compris sur le site de l'INA :
L'acteur, héros du feuilleton, est Matthieu Carrière.
Ou Capitaine Luckner, série qui avait pour titre également : Cap sur l'aventure (ce qui résume bien le genre éternel et préféré de Jean-Michel Charlier) ; voici quelques images de ce feuilleton (dont JMC n'a en fait écrit que deux épisodes sur les 13 qui furent diffusés en France, et sur les 39 au total qui furent diffusés en Allemagne) :

Mais JMC a également réalisé, à partir de 1975, des documentaires télévisés dans le cadre de sa série Les Dossiers noirs, avec des sujets forts ; par exemple, ici, des extraits des épisodes consacrés, dans l'ordre de haut en bas, à Menahem Begin, Al Capone, Edgar Hoover et Eva Braun la compagne d'Hitler :

Il a même présenté en personne son plus fort document, sur l'assassinat de John Kennedy :
Présentation en plateau à la fin de la rediffusion, en 1983 sur FR3,
du même documentaire déjà diffusé en 1978.
JMC était également romancier ; voici une illustration originale due à René Follet, illustrant un de ses romans (Les Samouraïs du soleil noir, qui a paru en feuilleton dans le journal de Tintin sur 1958 et 1959) :
(illustration provenant du dossier de présentation de l'album de BD SOS Bagarreur,
de René Follet, sur scénario de Maurice Tillieux, aux éditions de l'Elan, 2019)
Voici un document inédit : la mise en couleur faite à ma demande, juste "pour le fun", par Francis Nicole (dessinateur et coloriste de la série d'aviation Missions Kimono) de la première planche de ce que je considère comme l'une des meilleures histoires de JM Charlier, Chasse à l'homme, au sein de l'excellente, mais hélas oubliée, série Marc Dacier (publiée dans le journal Spirou à partir de la fin des années 1950) :
Marc Dacier est un journaliste qui vit de trépidantes aventures à travers le monde...
comme JM Charlier lui-même dans la vie réelle...
Et, pour finir, la tombe de JM Charlier, dans le cimetière de Saint-Cloud en région parisienne (les photos datent d'il y a une vingtaine d'années). La sculpture sur la pierre tombale représente un livre ouvert, dont les pages semblent tourner au gré du vent, ou feuilletées par une main invisible :
Photos Jean-Yves Brouard


1 commentaire:

Pierre Droudrou a dit…

moi, ça fait des années que j'attends toujours une intégrale Marc Dacier que je ne verrai vraisemblablement jamais
merci à Jean-Yves pour la page !